L’atelier TransTheatron

Chaque séance commence par une séquence d’exercices d’échauffement, d’étirements et de respiration. Pour choisir les thèmes à aborder en cours d’année l’intervenant pose aux enfants des questions telles que « Qu’est-ce qui est important pour vous ? », « Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? » ou encore « Qu’est-ce qui vous révolte ? », « Qu’est-ce qui vous étonne ? ». Une fois les axes choisis, les participants concoctent par petits groupes des scènes libres à partir de matière première « non-théâtrale » comme la musique, la peinture, le cinéma, la littérature ou toute autre inspiration, même non artistique.

Ces scènes libres consistent en de petites présentations préparées pour la séance suivante en dehors de l’atelier, qui permettent aux enfants de rechercher, mettre en scène et jouer leurs propres mini-spectacles et ainsi de passer par toutes les étapes de la création théâtrale. Le point de départ d’une scène libre peut être une citation, un extrait musical ou encore une scène de film. Des contraintes formelles auxquelles les enfants doivent s’adapter sont ajoutées progressivement. Au fur et à mesure de l’année nous sélectionnons, travaillons et développons ces scènes libres afin d’en tirer une direction commune pour pouvoir mettre au point un spectacle en collaboration avec les autres ateliers du prisme « expression ».

Tout au long du travail, le corps est mis au centre de l’équation théâtrale, tout en incluant d’autres disciplines au processus afin de trouver des ponts entre les arts.

 

Objectifs pédagogiques

  • Développer sa curiosité à travers le travail de recherche
  • Rencontrer les autres, rechercher et coopérer avec le groupe
  • Savoir s’adapter à des contraintes
  • Travailler en autonomie
  • Traverser toutes les étapes de la création théâtrale
  • Faire cohabiter différentes disciplines artistiques

 

Approche pédagogique

  • Création de scènes libres inspirées des cours d’Olivier Tchang Tchong (cours Florent)
  • L’acteur et la cible de Declan Donnellan

 

L’intervenant : Richard Deshogues

Après des études techniques, Richard se lance dans le théâtre en 2012, en frappant à la porte des cours Florent. Il a notamment joué dans Le grand Inquisiteur, inspiré de Dostoïevski, à Avignon, dans Les coloriés, adapté du roman éponyme d’Alexandre Jardin, et dans Ruy Blas.

En parallèle, il anime des ateliers de théâtre, écrit ou co-écrit des spectacles et des scénarios de cinéma et développe avec deux associés, La Boîte De, une société de production à destination des jeunes compagnies. Il a également participé à la création de l’association Cave servos ou « attention aux esclaves ».