Une école (presque) comme les autres

La Lab School est avant tout une école : le socle commun de l’Éducation nationale y est enseigné, de façon à ce que les élèves disposent des connaissances et des compétences permettant l’obtention des diplômes nationaux. Il s’agit de créer les meilleures conditions pour le choix de l’orientation scolaire, puis professionnelle des élèves, afin de leur permettre de devenir des citoyens libres, responsables et épanouis. Le rôle de la communauté éducative est de placer l’élève au centre du dispositif et de l’accompagner pour le rendre aussi actif que possible dans la construction de son avenir.

Tous chercheurs !

Déjà au XIXe siècle, le pédagogue John Dewey préconisait d’« apprendre en faisant » (learning by doing) pour rendre l’élève actif, en partant de ses centres d’intérêt. Les enfants sont naturellement curieux, avides d’apprendre et de découvrir le monde qui les entoure. À la Lab School, les enfants prennent part à des projets d’apprentissage par la recherche, fondés sur leurs demandes. Ces projets peuvent être mis en œuvre en faisant appel à des chercheurs de différentes disciplines ou avec le concours du programme éducatif Les Savanturiers, développé par le Centre de Recherches Interdisciplinaires « afin d’initier les élèves à la créativité du questionnement, à la rigueur de la recherche et à la coopération au service de l’intérêt commun ». Les Savanturiers « s’engagent pour former des citoyens humanistes et acteurs d’une société juste de la production et du partage des savoirs ».

Une école pour le XXIe siècle

Nos sociétés sont en pleine mutation. Certains chercheurs (Michel Serres, Harmut Rosa, Dirk Baecker) vont jusqu’à émettre l’hypothèse que cette évolution constitue une véritable rupture, un « basculement d’une société à une autre qui ne fait encore qu’émerger » (Delvaux, 2015). Les conséquences pour l’éducation sont considérables et il appartient à l’ensemble de l’écosystème éducatif d’accompagner cette mutation en prenant la mesure des enjeux. Nous savons désormais que nombre de métiers qui existent aujourd’hui sont amenés à disparaître, tandis que les métiers de demain n’existent pas encore et que la majorité d’entre nous exercera au cours de sa vie plusieurs professions, successivement ou simultanément. Les nouvelles technologies transforment nos vies et notre rapport au monde. Cette évolution effraie autant qu’elle séduit. Le rôle de l’école est désormais moins de transmettre des contenus que de donner aux jeunes les moyens de développer pleinement leur potentiel, d’apprendre à apprendre tout au long de la vie, tout en développant leur créativité, leur esprit critique et leurs capacités de discernement. Notre projet d’établissement s’inspire en partie de l’ouvrage Changer le collège, c’est possible ! Et pour nos enfants, c’est urgent ! Les deux auteurs, Jérôme Saltet et André Giordan, disposent d’une solide expérience et se livrent depuis 2006 à un important travail de réflexion sur la pédagogie, ainsi qu’au recensement et à l’évaluation de toutes sortes d’initiatives. La plupart de leurs propositions sont également valables pour l’école élémentaire.

Une ouverture sur le monde

L’école n’est pas séparée du reste de la cité : l’implantation de la Lab School dans le Liberté Living Lab facilite la découverte de différents univers professionnels, puisque les enfants sont amenés naturellement à côtoyer les autres résidents, de façon informelle au moment des repas. Ils ont également la possibilité d’aller découvrir leurs activités et de leur poser des questions, voire de construire des projets en commun (par exemple, une enquête journalistique, un documentaire, une œuvre d’art), enrichissant en retour les résidents par leurs idées ou leurs interrogations. C’est une autre forme du learning by doing. Des partenariats, ponctuels ou durables selon les cas, sont également mis en place avec différentes structures (par exemple, la Cité des sciences). Enfin, l’équipe de la Lab School est en contact avec différentes écoles innovantes et instituts de recherches à l’étranger (par exemple, Geelong Grammar School, en Australie ou Gateway School à Mumbai, en Inde). Elle s’inspire de certaines de leurs pratiques, en les adaptant lorsque c’est nécessaire. La Lab School pourra collaborer avec certaines d’entre elles en établissant, par exemple, des rencontres entre classes par vidéo-conférences, en participant à des projets communs ou en organisant des voyages scolaires.