Première année d’exercice d’écoles alternatives : pour un partage d’expérience

Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas… qu’un nombre croissant de porteurs de projet franchissent chaque année en créant des écoles alternatives en dehors de l’Éducation nationale.

Pourtant, ce passage du rêve à la réalité – la première année d’exercice – est rarement un long fleuve tranquille ! Toutes sortes d’obstacles peuvent survenir en cours de route, dont témoignent les créateurs d’écoles lors de discussions informelles : difficultés financières, retard d’autorisation d’ouverture, dissensions sur les modalités de mise en œuvre d’un projet qui, sur le papier, faisait l’unanimité, turn over au sein des équipes, attentes différentes – voire incompatibles – des acteurs impliqués, départ de certains élèves en cours d’année, etc.

Même si, pour certains, la première année est « forcément pleine d’imprévus », l’expérience des créateurs d’écoles est très peu documentée. Elle serait  précieuse à l’heure où nombre d’écoles alternative naissent chaque année. C’est pourquoi, à la Lab School Paris, nous lançons un appel à témoignages aux créateurs d’écoles pour qu’ils nous racontent leur première année : en quoi a-t-elle ressemblé à ce que vous imaginiez ? en quoi en a-t-elle été différente ? Quelles ont été les bonnes et les moins bonnes surprises ? Les principales difficultés ? Comment avez-vous surmonté les obstacles ? Qu’est-ce qui a changé entre la première et la deuxième année ? Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent s’engager dans l’aventure de la création d’une école ? Comment voyez-vous votre projet dans trois ans ?

En janvier 2017, une rencontre du Lab School Network a été organisée sur le thème Créer une école « différente » : pourquoi ? Comment ? Par qui ? Avec qui ? Elle avait réuni une petite dizaine de porteurs de projets, dont certains ont vu le jour depuis. Ils avaient pu échanger sur leur vision et sur les difficultés rencontrées. Dans le prolongement de ces échanges, la réunion des Petites bulles d’oxygène de la rentrée 2018, au cours de la troisième semaine de septembre, portera sur la question de la première année d’exercice d’écoles alternatives. Elle sera animée par Amélia Legavre, chercheuse doctorante en sociologie de l’éducation (Paris Descartes / Sciences Po), et prendra appui sur les témoignages que nous aurons reçus. Nous inviterons également des créateurs d’école à témoigner de leur expérience.

Pour partager votre expérience, vous pouvez nous écrire ou demander à Amélia de vous appeler d’ici la fin de l’été pour échanger de vive voix.

 

 

 

 

 

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *