Une semaine type à la Lab School Paris (par Julie Vescio)

Au moment de leur arrivée en classe, qui s’échelonne entre 8h30 et 8h45, les élèves se déchaussent, mettent leurs chaussons, rangent leurs affaires, lisent, dessinent ou discutent tranquillement avec leurs camarades. La journée commence à 8h45 par un temps de regroupement au fond de la classe avec les enseignants.

Un court moment d’éveil corporel (exercices de respiration, étirement, relaxation, massage) est proposé et destiné à mettre son corps dans de bonnes dispositions, en relâchant les éventuelles tensions. Puis le programme de la journée est annoncé par un élève et, le cas échéant, d’autres annonces sont faites.

Les lundis et mercredis, on reste dans l’espace de regroupement pour des temps accordés à la parole des enfants : un Quoi de Neuf  le lundi, qui consiste à partager avec la classe un moment de son week-end ou un événement qui a de l’importance et un Conseil d’élèves le mercredi, destiné à la régulation des problèmes au sein du groupe, aux propositions d’amélioration de l’organisation, de sorties ou d’achat de matériel, et aux félicitations et remerciements. Certaines techniques de communication non violente (CNV) sont utilisées, comme les messages clairs pour désamorcer les conflits et apprendre à se parler sereinement, en réglant les désaccords.

La journée continue avec un temps de lecture. Les élèves sont répartis dans des ateliers en fonction de leurs compétences en lecture-compréhension : un élève de CE2 qui avancerait plus vite a la possibilité d’intégrer le groupe des CM1 ; de la même manière, un élève de CM2 qui aurait besoin de plus de temps peut rejoindre provisoirement les CM1. Les jeudis et vendredi, les élèves les plus avancés participent à un atelier de langue et littérature animé actuellement par Marlène Martin. Ainsi chaque enfant a la possibilité d’avancer à son rythme, tout en travaillant les mêmes compétences que le reste du groupe.

Plus tard dans la matinée, les mathématiques sont étudiées en ateliers tournants, en alternance avec des cours d’anglais. Pendant que deux groupes sont en anglais, les autres travaillent en mathématiques, puis on inverse. Il y a actuellement quatre groupes d’anglais : un groupe bilingue, un groupe avancé et deux groupes débutants.

En anglais, l’objectif principal pour les non anglophones est de développer la confiance en soi dans l’utilisation d’une langue étrangère, particulièrement à l’oral. Ceci se fait par l’encouragement à prendre la parole au maximum pendant les ateliers d’anglais (ce que permet d’autant mieux le travail en petits groupes) et par la possibilité d’entrer en interaction avec ses camarades en anglais, notamment à travers des jeux (de mime, de mémorisation, de devinettes, etc.). L’utilisation de comptines, de chants et d’ouvrages de littérature de jeunesse est le point de départ de la plupart des thèmes abordés. La grammaire de base est enseignée, mais une attention particulière est portée à sa réutilisation en contexte à travers des structures authentiques. Des moments de travail individuel, grâce à l’utilisation du numérique à travers BrainPOP, permettent aux élèves d’exercer leurs compétences en compréhension tant orale qu’écrites à leur rythme.

Pour les enfants bilingues, un travail individualisé  est proposé en fonction de leur âge, de leurs compétences et de leur maîtrise de la langue : lecture, écriture, orthographe et grammaire constituent la base de leur travail. L’utilisation du numérique est aussi exploitée, à travers Storybird, par exemple, qui permet de développer les compétences d’écriture créative des élèves, qui gagnent ainsi en confiance dans leurs productions.

Les élèves n’ont pas de récréation avant la fin de la matinée, mais le fait de changer plusieurs fois d’atelier et d’espace au cours de la matinée permet de faire des petites pauses entre les apprentissages et de se dégourdir les jambes. Les élèves ne travaillent d’ailleurs pas forcément assis à une table. Selon les endroits, ils peuvent être assis ou debout à table, assis ou allongés par terre, le choix de la position étant libre, à condition qu’elle ne dérange pas les autres et n’empêche pas l’élève de se concentrer sur son travail.

A 11h30, les ateliers s’arrêtent. Les élèves ont une pause récréative sur la place au bout de la rue, le temps que la classe soit transformée en cantine (quelques élèves aident à mettre la table etc.), puis tous les élèves s’installent pour déjeuner (repas fourni par le restaurant solidaire Un monde Gourmand ou lunch box)

Deux jours par semaine, les élèves ont un « temps calme » de 14h à 15h, consacré en priorité à des travaux à terminer ou des notions à réviser (automatisation, réactivation des apprentissages), puis un temps d’autonomie où les élèves peuvent choisir entre un atelier proposé par un adulte (cuisine, méditation, théâtre, philo, etc.) ou une activité libre (dessin, lecture, fabrication de jeux, de maquettes, préparation d’exposé, partage de savoirs, programmation avec Scratch, utilisation d’applications éducatives sur tablette pour l’apprentissage de l’anglais). Les deux autres jours – le mardi et le jeudi – les élèves ont E.P.S. Après les sports collectifs et l’athlétisme, cette période est consacrée à une initiation à l’acrosport, avec des groupes de 12 à 14 enfants, ce qui permet un travail de plus grande qualité pour tous les élèves.

De 15h à 16h30, les élèves travaillent sur les projets en cours à travers l’histoire, la géographie, les sciences, etc. Ils préparent actuellement un journal, dans le prolongement d’une visite à la rédaction de PlayBac, qui édite les journaux Mon Petit Quotidien et Mon Quotidien, ou encore, les Incollables.

Actuellement les mercredis sont consacrés à un projet transversal (sciences, arts plastique, français, géographie, arts numériques) avec la Gaité Lyrique, le programme de Capitaine Futur, avec l’artiste sud-africaine Miranda Moss (voir l’article de Télérama).

À la fin de la journée, 10 minutes sont accordées à un retour réflexif individuel sur sa journée (qu’ai-je appris ? comment me suis-je comporté ? suis-je content de ma journée ?) et aux remerciements éventuels qu’on voudrait adresser à des personnes dans la classe. Les vendredis, la semaine se conclut par un deuxième conseil d’élèves.

Bien entendu, l’organisation d’une journée peut-être modifiée en fonction des projets en cours, des sorties, etc. Pour retrouver des moments de la vie quotidienne des élèves, vous pouvez vous rendre sur le blog de la classe. Un grand merci à Colin qui se charge de l’alimenter !

 

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *