FAB

Léa Douhard est chargée du développement EdTech (Education et technologie) au Centre de Recherches Interdisciplinaires à Paris. Fondé par Francois Taddei et Ariel Lindner en 2005, le CRI est un carrefour de rencontres privilégiées entre les sciences, l'éducation, le design, la technologie, mais aussi entre l'université, la recherche, le monde de l'entreprise et les politiques publiques. Au sein du CRI, Léa coordonne notamment la première formation de master dédiée aux change makers de l'éducation. Elle est aussi impliquée dans l'Openlab, un espace de créativité et d'expérimentation dédié aux étudiants entrepreneurs et aux citoyens hackers, curieux des dynamiques peer-to-peer qui animent ce genre de lieu, où bouillonnent tout un tas de projets choisis pour leur impact social et environnemental.

Léa a travaillé auparavant en tant que rapporteur au Conseil National du Numérique, commission consultative indépendante chargée publier des recommandations pour éclairer le gouvernement sur toute question relative à l'impact du numérique sur la société et l'économie. Dans ce cadre, elle a notamment participé activement à la rédaction du rapport "Jules ferry 3.0, bâtir une école créative et juste dans un monde numérique", coordonné par Sophie Pène. Elle a également animé la concertation nationale "Ambition Numérique", une vaste opération de 6 mois de consultation citoyenne pour co-construire une politique française et européenne de la transition numérique, qui a abouti au projet de loi pour une République Numérique adopté par l'Assemblée Nationale en janvier 2016.

Léa est diplômée du Master Communication Politique et Institutionnelle de Sciences Po Grenoble. Elle a également passé 7 mois en media studies à Charles University à Prague, République Tchèque. Pendant toute sa scolarité, Léa a été très engagée dans différentes associations qui œuvrent pour l'égalité des chances, notamment à l'AFEV (association de la fondation étudiante pour la ville).