Kirstin Wagner

Enseignante d'anglais collège et lycée

Français

Née à Montréal, Kirstin a grandi à Chicago avec ses cinq frères et sœurs. Elle a été enseignante dès son plus jeune âge, aidant ses frères et sœurs dans leurs travaux scolaires. Elle a obtenu une licence d'anglais et d'histoire au Cornell College, dans l'Iowa, où elle a travaillé comme tutrice d'écriture et s'est engagée pour la première fois comme bénévole dans le refuge local contre la violence domestique, ce qui a inspiré son activisme local et ses études supérieures ultérieures. Elle a ensuite obtenu un MFA en écriture créative à l'université Naropa en 2012, où elle a également occupé le poste de responsable du Naropa Writing Center, dirigeant la formation de tous les tuteurs d'écriture de l'université, et celui de consultante en programmes d'études pour le programme d'écriture de premier cycle. En 2016, elle a obtenu une maîtrise en communication et culture de l'Université de l'Indiana tout en donnant des cours universitaires en rhétorique, en études d'écriture et en art oratoire.

Elle termine actuellement son doctorat en littérature à l'Université de Californie, à Santa Cruz, où elle étudie la relation entre la mémoire incarnée, la narration et les traumatismes hérités dans les familles touchées par la violence domestique. Elle a donné des cours dans les départements de littérature et d'études féministes sur l'écriture créative, l'écriture de recherche, la littérature américaine et britannique et les études culturelles. À l'UC Santa Cruz, elle a également été chercheuse au Center for Innovations in Teaching and Learning, où elle a étudié les pratiques de mentorat équitable et l'incarnation dans la classe.


Les onze années d'expérience de Kirstin dans l'enseignement universitaire ont été le point culminant de sa carrière. Elle est profondément investie dans les pratiques pédagogiques équitables et a obtenu des certifications en matière d'enseignement inclusif, de pédagogie tenant compte des traumatismes et de conception universelle pour la salle de classe. Dans son enseignement, elle pratique un antiracisme féministe qui met l'accent sur la vulnérabilité, la collaboration compatissante et la sensibilisation aux traumatismes. Elle souhaite que ses élèves se sentent vus, compris, valorisés et habilités à partager leurs points de vue et à faire appel à leurs connaissances et expériences antérieures. Ses classes sont construites autour d'une éthique de collaboration et de soutien mutuel.