Mythes Maoris imaginés par les collégiens

Dans le cadre du cours d'art, les collégiens ont inventé des mythes basés sur la mythologie maorie. Chaque groupe a écrit une histoire, puis l’a illustrée en s'inspirant du style des tatouages maoris. Bonne lecture !


La création des nuages

- Elsa, Inaya, Yaël & Rozenn


Un beau matin de soleil, le dieu Maori se réveilla avec une envie. L’envie de faire une farce. Il commença alors à réfléchir à une blague qu’il pourrait faire à son entourage. Un peu plus tard, le demi-dieu farceur avait trouvé sa blague et son destinataire. Il se rendait chez son frère Tawhiri, le dieu des vents et des tempêtes et commença à faire agir ses pouvoirs. Il fit alors disparaître le beau temps et laissa apparaître de l’orage. Son frère vit aussitôt un éclair s’abattre sur sa maison. Il fut alors fou de rage. Un éclair et de la pluie en été ! Il se mit alors à réfléchir à ce qui avait pu arriver. Il chercha, chercha, et au bout de quelques heures il comprit que ça ne pouvait être qu’une mauvaise blague, et cette farce ne pouvait venir que de son frère Maui le demi-dieu farceur qui avait tendance à faire des mauvaises blagues. Évidemment, cela ne plu pas à Tawhiri, qui chercha à se venger.

Quelques jours plus tard, il alla chez Maui. Il créa un éclair qui cassa en deux l’hameçon légendaire de Maui et forma un grand brouillard qui empêcha Maui et les hommes de percevoir la lumière du soleil. Le temps devint de plus en plus froid, et s’empira de jour en jour. Maui et les hommes ne pouvaient toujours pas voir le soleil et étaient condamnés à vivre dans le froid.

Quelque mois plus tard, le dieu Tawhiri voyant son frère souffrir ne pouvait pas se faire à l’idée de le perdre. Il voyait aussi que son frère avait compris qu’il ne fallait plus recommencer. Il fit donc en sorte que le brouillard disparaisse, mais par sa grande surprise le brouillard se dispersa un peu partout en petites quantités, laissant le soleil éclairer la terre et la chaleur entrer. Ces petits bouts blancs dans le ciel Tawhiri les appela:

« NUAGES ».



 


Comment la chance est apparue sur Terre

- Leo, Luka, Anakin & Eli


Kaka’a est une pierre sacrée en forme de lézard, c’est celle qui détient la chance a la personne qui la contrôle. Mais, un jour, Maui le demi-dieu, est allé pêcher, car il avait faim. Il jeta son hameçon en espérant que quelque chose le mord, mais une tempête commença et dévia l’hameçon sacré de Maui.

Pendant ce temps un poisson partit s’abriter des courants de la tempête, quelques minutes plus tard il trouva une grotte sous-marine et partit s’y aventurer. Au bout d’une heure le poisson commença à avoir faim, il vit quelque chose de lumineux puis s’en approcha pour le gober sans se rendre compte que cette chose lumineuse était en réalité la pierre de la chance ( Kaka’a ).

L’hameçon de Maui s’aventura dans les profondeurs de l’océan, la tempête s’arrêta et le poisson qui avait gobé Kaka’a décida de remonter à la surface, il rencontra l’Hameçon de Maui et le goba par gourmandise.

Maui sentit quelque chose mordre à l’hameçon, Maui tira, tira de toutes ses forces et parvint enfin à pêcher le poisson.

Il découpe le poisson pour le cuire et y trouva Kaka’a.

Mokomoko, gardien de Kaka’a reçu les ondes que la pierre envoie en cas de danger. Mokomoko, lézard du monde, gardien de Kaka’a arriva et essaya de stopper Maui en le frappant à coup de queue. Malheureusement Maui, grâce au Metau ( le hameçon sacré ), repoussa ses coups. Alors, Mokomoko invoqua Haumia le dieu de la végétation.

Haumia, à son tour, lui offrit des tomates sacrées pour le battre, Mokomoko s’empressa de lui jeter dessus, malheureusement pour Maui qui oublia qu’il n’était qu’un simple demi-dieu et tomba à terre. Il réussit malgré tout à s’enfuir avec la pierre, Mokomoko essaya de le rattraper, mais il était trop rapide.

C’était trop tard, il devait à présent la repérer grâce aux ondes qu’elle envoie en cas de danger.


Quelques jours plus tard, Maui revint sur l’île, car il ne pouvait point activer la chance du lézard de jade, car il devait tuer Mokomoko, car on doit être la seule personne sur terre à connaître l’existence du lézard de jade pour pouvoir activer sa chance.

Maui prit son voilier et partit. Mokomoko, en voyant Maui revenant vers lui avec le lézard de jade dans ses mains, l’attaqua avec une épée fougère . Mais sans faire exprès, il la jeta sur le lézard et le cassa en mille morceaux, ce qui répartit sur le monde entier.

Et des rayons de chance se répandent. C’est comme cela que tout le monde eut accès à la chance.






 


The invention of colors

- Matiha, Soha & Solveig


Hundreds of years ago, there were two gods: Tane, the God of civilization, of light, and of forests, and Haumia, the god of the vegetation. The two gods were fighting because Tane wanted the world to be colored white while Haumia wanted the world to be black.


Their mother, Ranginui, who was the sky and her father, Papatuanoko, who was the earth, were getting tired of their fighting. They decided to call their third son, the prankster half-god, Maui, to help them sort out the brothers’ argument.

Ranguinui said, “Maui, your brothers Tane and Haumia are fighting so much that we can’t tolerate them anymore.” Papatuanoko added, “We have a task for you. You have to bury the black and white colors deep into the core of the earth so that they can’t find them anymore. That will stop their fighting!”

So Maui did just that. One dark night, the demi-god mischievously stole the two colors and went on a huge journey. He crossed rivers, he crossed the sea, he crossed mountains. He went through the cold air and the hot air. He witnessed sadness and happiness. Finally, he arrived at the center of the world.

With his hands, he drew a symbolic circle that drew deeper and deeper in the earth. There, he safely stored both colors.

Maui had fulfilled the task but once it was done, he wanted to do something funny. The prankster god had an idea. Maui decided to add different colors to the world to confuse his brothers and cause mischief.

Maui started mixing the white and black together in the hole he had dug. The colors mixed together and climbed upwards until the roots of every tree, bush, or flower that lay on the earth had new colors: Green, red, blue, and all the other colors that exist in this world and other worlds yet to come.

And when Haumia and Tane saw the world in different colors, they were shocked but also happy with the new world full of colors.

That’s the story of how Maui filled our world with colors.




 

La formation des lacs

- Ulysse, Paul & Raphaël


Il était une fois un villageois nommé Kaihrī. Il était allé, comme tous les jours, pêcher. Il était assis dans sa barque en bois et avait lancé sa ligne. Il sentit un poisson mordre à l’hameçon et tira sa canne à pêche. Il entendit alors au loin un hurlement et vit Tangaora, le dieu de l’eau et des océans, jaillir de l’eau. Il était abasourdi devant cette apparition divine, mais il ne put pas en profiter pour longtemps, car une vague submergea son bateau et le fit chavirer. Il disparut dans la profondeur de l’océan.

Tangaora se redressa de toute sa hauteur. Il était très content, car plus tôt, Mauri, le demi-dieu farceur, lui avait annoncé qu’il deviendrait d’ici peu roi des dieux. Bien que Tangaora ne le sache pas, le jeune demi-dieu avait également annoncé cette nouvelle à une autre personne. Soudain, une forme jaillie de la surface de l’eau. Si Kaihrī avait été là, il aurait pu reconnaître Tawhiri, le dieu du vent et des tempêtes, qui avait l’ambition de devenir le roi des dieux. Tawhiri mit ses mains en avant et projeta une rafale de vent vers Tangaora. Une rafale de cette puissance serait venue à bout de n’importe quel individu normalement constitué, mais Tangaora n’était pas l’un d’entre eux. C’était un dieu. Et même un des dieux les plus puissants. Il souleva une partie de l’eau de l’océan et la projeta vers Tawhiri. On pourrait penser que les deux pouvoirs s’annuleraient, mais ce n’est pas comme ça que ça marche. Une tornade se forma et s’abattit sur l’île. Tangaora surfa sur une vague qu’il forma et arriva sain et sauf sur une île déserte. Il prit de l’eau et l’utilisa pour se faire léviter. Tawhiri concentra l’air ambiant et le dirigea vers l’eau, qui s’incrusta dans le sol et forma le premier lac.

Tangaora se jeta à l’eau et retrouva Kaihrī. Il le tira et utilisa l’eau pour le faire glisser jusqu’à la terre, au grand déplaisir de Tawhiri.

Ce combat continue jusqu’à ce jour. Vous avez même probablement vu un de leurs combats à la télévision (des inondations, des ouragans…), ou une des séquelles de leurs affrontements en vous promenant.





 

Mocha et la création des algues

- Lieve, Adame & Clément


Autrefois, pendant que la Terre était en création, seuls les dieux étaient présents. Tangaroa, dieu des océans, avait une tortue de compagnie et son nom était Mocha. Mocha était très fidèle à son maître et le suivait tout le temps. Mais un jour de beau temps, Mocha tomba vraiment malade.

Tangaroa créa des tourbillons et tsunamis à travers son terrain, car il était très triste et il ne pouvait faire que ça pour avertir ses frères aînés et cadets et leur demander de l’ aide. Ainsi fut passée la triste nouvelle de Mocha, la tortue malade. 3 jours plus tard, Haumia convoqua son frère Rongo et lui dit “Mon cher frère, Tangaroa semble mal en point depuis ces temps-ci. Ce matin même, je crois avoir trouvé la solution”. Haumia proposa de cultiver ensemble la plante médicinale qui pouvait sauver Mocha. Ceci devint ce que l’on appelle à présent les algues. Mais heureusement Rongo pensa vite à l’idée de son frère et s’exclama “ Mais nous ne connaissons pas le lieu de résidence de cette tortue et l’océan est si vaste…”. Mais Haumia avait déjà prévu ceci et répondit «Je crois que Tawhiri doit savoir transmettre avec ces vents la plante médicinale en toute simplicité».

Plusieurs jours plus tard, les trois réunis ensemble échangèrent les plantes. Tawhiri avait les algues et le vent avec lui donc il les dispersait dans la mer. Mocha les reçut et guéri et pour les autres algues la légende dit qu’ elles se sont attachées au sol de la mer et on commence à se transformer en cette nouvelle espèce … LES ALGUES.





 

La création des étoiles

- Lara, Leila & Elea


Il était une fois, dans le vieux monde maori, Ranginui, dieu du ciel, qui possédait des milliers et des milliards de diamants qu’il gardait précieusement. Ranginui était promis à sa sœur, Hupita la déesse de Jupiter, depuis son plus jeune âge. Ranginui était un dieu gentil et simple, mais malheureusement sa femme, Hupita, était tout le contraire de ce grand dieu. Hupita était susceptible, méchante et prétentieuse.


Ranginui, ennuyé par sa femme jalouse de sa richesse, tomba amoureux de sa plus jeune soeur, Papatuanoko la déesse de la Terre. Pendant deux ans, les deux amants se donnèrent rendez-vous toutes les nuits, vers minuit. Hupita, ne trouvant jamais son mari à ses côtés la nuit, commence à se douter de quelque chose. Une nuit, en entendant son mari se lever, elle décide de le suivre hors de sa demeure. Mais Ranginui, la voyant derrière lui, se dépêcha de changer de chemin et de ne pas partir tout de suite voir sa bien-aimée. Il prit le chemin de la falaise surplombant son royaume. Sa femme, derrière lui, le voyant dans cet état, cru qu’il se sentait mal et qu’il déprimait. Elle s’en voulut d’avoir cru qu’il la trompait, et elle rentra chez elle se promettant d’être plus confiante envers son mari. Après le départ de sa femme, Ranginui alla voir comme d’habitude sa maîtresse.


Les semaines passèrent, et Hupita devint gentille envers son mari. Une nuit, elle décida de lui amener une couverture pour le couvrir sur la falaise. En le suivant, elle vit son mari prendre le chemin de la Terre, et non le chemin de la falaise qu’il avait pris la fois où elle l’avait suivi. Derrière un buisson, elle vit son mari dans les bras de sa plus jeune sœur, Papatuanoko. Hupita, choquée, rentra chez elle en colère. En arrivant, elle alla directement au coffre fort de son frère et prit un sac en toile et y fourra tous les diamants que le coffre fort renfermait. Après avoir rempli son sac, elle partit en vitesse pour se venger.


Mais Ranginui envoya son oiseau : Kokako, pour rattraper sa sœur. L’oiseau réussit à rattraper Hupita et lui perça son sac. Hupita ne s’en rendit pas compte et les diamants sortirent un par un du sac et prirent leur place dans le ciel. Papatuanoko qui voulait aider son amant essaya de récupérer les diamants qui étaient éparpillés dans le ciel en lançant deux casseroles magiques, censées récupérer les diamants éparpillés dans le ciel. Mais les diamants n’étaient pas bêtes : ils emprisonnèrent La Licorne magique, qui devint La Licorne. Papatuanoko cria “whetu” : étoile en maori. Et voici l’histoire de la création de nos étoiles d’aujourd’hui.


 

Le soleil contre Maui

- Sacha & Sostène


Il y a très longtemps, il y a des centaines d’années, le soleil que vous connaissez aujourd’hui avait très chaud. En effet, le soleil enviait les humains, car ils pouvaient se baigner dans des piscines ou dans la mer. Il décida alors de se rapprocher pour pouvoir lui aussi profiter de la fraîcheur de l’eau.

Il savait que cela allait créer des disputes avec les humains, mais il ne résista pas.


Plus le soleil se rapprochait, plus les habitants avaient très très chaud et leurs plantes, forêts brûlaient. Ils essayèrent de faire partir le soleil de plusieurs façons: en lui lançant des objets, en lui lançant de l’eau… mais rien ne fit changer d’avis le soleil.


Un jour Maui décida d’affronter le soleil et sauver les habitants. Après un combat acharné, Il réussit à le frapper tellement fort qu’un bout du soleil resta sur terre. Fatigué et blessé, le Soleil repartit haut dans le ciel. Maui enferma le bout du soleil dans une boîte, pour empêcher que des incendies ne se déclenchent.


Quelques mois plus tard, le fils du soleil qui habitait sur terre décida de venger son père. Pendant que Maui parti de son camp, le fils du soleil prit le bout du soleil et s’enfuit avec. Depuis cet événement, il répand le bout de soleil sur la terre de temps en temps, et provoque ainsi certains feux dans le but de se venger des humains qui ont maltraité son pauvre père soleil qui avait chaud.






 

How Volcanoes and mysterious events came to be

- Samuel, Shafay & Roman


In the center of the Earth, Tube woke up from her sleep feeling angry. She sought vengeance on Maui, who had cut her brother Dao, the sun. She went up from his old passage which was created by his brother Dao so she could also see the outside world but she found it blocked by a massive trench that we know as the Mariana Trench. She tried to push it aside but could not as it was enchanted. So she decided to go the other way and found it blocked by a massive mountain called Mount Everest. She then tried to push it but to her disappointment and rage it was also enchanted. So she tried pushing up and creating passages that woke up Papatuanoko who heard her mumbling about killing Maui. He was very angry he didn’t care if she killed Maui but she had woken him up, and that was a crime. When she reached the top creating big bumps and leaving holes on top of those bumps which is what we call a volcano but which are dead or don’t explode anymore. Papatuanuku blocked up the volcano as it was making too much noise.


Tube kept creating volcanoes and making eruptions but Papatuanoko kept blocking them before she could get out but tube was very angry thus being hot thus creating lava in the process therefore creating mountains with holes on top and having lava in or in the present called volcanoes.

As Dao tries to attack Maui, the sky god, Ranginui, saves Maui by deploying the army of flying panzer tanks or clouds with AK-74’s .

Unfortunately, while their marvellous fight was going on, some of the sun’s rays went through the clouds and hit the ocean. This heat created water vapor which floated up, cooled off, and created even more clouds.

However, these new clouds were evil and started fighting off the clouds that were protecting Maui. With nothing left to stop them, the sun’s rays finally got through but missed Maui and that created crater.


Finally, the Sun and the core of the Earth retreated leaving behind all the scary things for us to bear but leaving us good things too to enjoy at last if this didn’t happen we might have been dead even before being born.