LabSchoolsEurope : recherche participative pour une éducation démocratique

Mis à jour : sept. 4



Les 27, 28, et 29 novembre 2019, des membres de l’équipe de la Lab School Paris se sont rendus à Bielefeld, dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne, pour le lancement du projet de recherche européen Erasmus+ LabSchoolsEurope: Participatory Research for Democratic Education, qui se déroulera jusqu’à l’été 2022. Une deuxième rencontre s'est tenue à Cambridge du 13 au 15 février 2020. Mais la troisième, prévue à Brno, en République tchèque au mois de mai a été reportée en raison de la situation sanitaire.



Ce projet réunit cinq lab schools européennes et des établissements d’enseignement supérieur avec lesquels elles entretiennent des liens : la Laborschule Bielefeld, la Lab School Paris, la Labyrinth Schoolde Brno en République Tchèque, la Lab School de Vienne en Autriche et la Lab School de Cambridge au Royaume-Uni, ainsi que des chercheurs de l’université de Bielefeld, de la Pädagogische Hochschule de Vienne, de l’École des hautes études en sciences sociales et de la Masarykova univerzita.

En France, comme dans le reste de l’Europe, un nombre croissant de recherches plaide pour une meilleure intégration des résultats de la recherche dans les formations afin de favoriser le développement professionnel des enseignants dans un contexte socio-économique qui contraint les systèmes éducatifs du monde entier à faire évoluer rapidement les pratiques. Il est également fondamentale de continuer à développer, à évaluer et à mettre en œuvre des innovations scolaires directement dans les classes avec des équipes pluridisciplinaires, en particulier en ce qui concerne les questions relatives à la gestion de l’hétérogénéité au niveau de l’école primaire.



C’est pourquoi le projet LabSchoolsEurope se concentre sur ce que l’on nomme les « écoles laboratoires» (en anglais, lab schools, abréviation de laboratory schools) : une coopération systématique entre les universités et les écoles qui, dans la tradition de John Dewey (1859-1952), visent d’une part, à enseigner la démocratie à leurs élèves, d’autre part, à rapprocher la pratique scolaire et la recherche universitaire.

Le projet LabSchoolsEurope : Recherche participative pour une éducation démocratique poursuit plusieurs objectifs étroitement liés et se concentrera sur les dimensions suivantes:

  1. encourager la « science ouverte» : documentation et évaluation d’innovations pédagogiques prenant appui sur l’approche « démocratique » pour faire face à l’hétérogénéité des classes dans l’enseignement primaire – création de guides pratiques multilingues, de supports pédagogiques et d’exemples de pratiques qui seront mis à disposition du public

  2. encourager les sciences participatives de l’éducation : documentation et analyse des différentes approches de recherche et cadres organisationnels des écoles laboratoires participantes dans une perspective de comparaison transnationale, afin de renforcer les recherches scolaires participatives

  3. mener des recherches-actions collaboratives/partenariales avec des établissement publics ou privés : accompagnement et formation des enseignants et des chercheurs impliqués dans les recherches-actions sur les plans méthodologique et pédagogique

  4. contribuer à la transition éducative en encourageant l’éducation à la démocratie et en accompagnant les acteurs éducatifs désireux de faire évoluer la forme scolaire pour préparer les élèves à apprendre tout au long de la vie

  5. créer des « lab schools du XXIe siècle » en renforçant la coopération entre les écoles et les établissements d’enseignement supérieur sur les différents sites participant au projet

  6. élargir le Lab School Network en développant un réseau européen de lab schools qui favorise les échanges entre institutions participantes et  des partenaires non européens, en constituant un point d’appui pour soutenir la création de nouvelles lab schools

Pourquoi ce projet ?



La notion d’inclusion sociale est transversale à ce projet dans la mesure où il vise à prendre en compte la diversité dans les écoles. Il est orienté vers le développement de pratiques « démocratiques » qui favorisent les compétences sociales, afin d’améliorer le climat scolaire et l’accueil des différences. L’objectif à long terme est de lutter contre les discriminations, l’exclusion, le racisme, le harcèlement et la violence, et ce en s’appuyant sur l’école en tant qu’institution. Les écoles « démocratiques » au sens de John Dewey ont œuvré depuis leur fondation pour mettre en œuvre la démocratie dans la classe et pour intégrer la diversité dans la vie scolaire au quotidien. La pensée de Célestin Freinet et plus largement l’éducation nouvelle, qui inspirent largement le projet pédagogique de la Lab School Paris présentent d’importantes convergences avec les idées de Dewey, qui reste la principale référence de la majorité des lab schools.

Dans le même temps, le projet touche à une dimension spécifique à l’université, à savoir « Construire des systèmes d’enseignement supérieur inclusifs ». L’idée fondamentale des lab schools – lieux de recherche participative par excellence – est déjà basée sur le renforcement de la coopération systématique entre écoles et universités afin d’accroître la perméabilité des deux systèmes au niveau local, national et international en termes de personnel, de méthodologie et de pédagogie. L’objectif du projet est de promouvoir et d’établir ce principe de partenariat éducatif intersectoriel entre écoles et universités dans toute l’Europe.


Il s’agit également d’accompagner le développement professionnel des enseignants : le projet vise d’une part à élaborer des supports qui aident les enseignants intéressés à aborder de manière constructive et valorisante la diversité dans leurs classes respectives, d’autre part, à impliquer de plus en plus systématiquement les enseignants dans des projets de recherche et développement scolaires, et ainsi, à les renforcer – dans le sens d’un empowerment – dans leur propre pratique quotidienne, en faisant progresser leurs méthodes de formation et de recherche. En prônant la mise en place à l’échelle européenne du principe de laboratory school, le projet vise ainsi à renforcer, progressivement, le profil de « l’enseignant-chercheur ».



Les prochaines rencontres des participants auront lieu à Cambridge en février, à Brno en avril et à Vienne en octobre 2020. Un événement de restitution de la première année sera organisé à Paris les 3 et 4 décembre 2020 : save the date !

Inscrivez vous à notre Newsletter !

Lab School Paris

46, 48 rue de Montreuil, 75011 PARIS

© 2020 - labschool.fr - Tous droits réservés

  • Mail
  • Facebook
  • Twiter
  • Instagram
  • Youtube
  • Linkedin