top of page

La semaine du bonheur à l'école

Dernière mise à jour : 16 mars 2022


Pourquoi une semaine du bonheur à l’école ?


Depuis 2020, le laboratoire BONHEURS de Cergy université a lancé la semaine du bonheur à l’école : une semaine de liberté, de respiration et d’initiatives pour permettre à tous les acteurs de l’école d’inventer collectivement l’école de leurs rêves. Elle se tiendra cette année du 21 au 25 mars.

Ce moment constitue une occasion de fédérer les énergies autour d’un temps donné et de projets et de dispositifs concrets sur des thèmes aussi divers que le bonheur d’apprendre et d’enseigner ou les différentes composantes du bien-être à l’école – cognitif, social, physique, relationnel – et les moyens de les favoriser. Elle peut être un moment d’ouverture, d’expérimentation de manières différentes d’apprendre et de vivre ensemble à l’école. Cette semaine thématique permet aussi de partager les pratiques qui favorisent le bonheur d’apprendre et d’enseigner, en s'inspirant mutuellement et en s'enrichissant de la diversité des idées et des approches, en intégrant toutes les parties prenantes de l’écosystème éducatif, à commencer par les parents !

Cette année, le Lab School Network et ScholaVie sont partenaires de la semaine du bonheur à l'école.



En pratique ?


La semaine du bonheur à l’école s’adresse à toutes les écoles, en France ou à l’étranger ! Il n’y a pas de programme, ni de recette ! Seulement une invitation à participer et à contribuer selon vos envies et selon ce qui est possible dans votre établissement ! Le laboratoire BONHEURS a identifié cinq axes à partir desquelles toutes sortes d’initiatives peuvent se déployer :

  • mettre en place des débats philosophiques en classe sur le bonheur

  • découvrir de pratiques psycho-corporelle (relaxation, méditation, yoga, micro sieste, etc.)

  • repenser l’aménagement architectural des espaces communs

  • penser une éthique relationnelle autour de la confiance en soi, la bienveillance, les relations entre les enseignants et les parents, entre adultes et élèves, etc.

  • instituer explicitement le « bonheur d’apprendre » et le « bien-être dans la classe » avec de nouveaux rituels pour favoriser l’attention et la motivation, et en repensant l’intégration des arts et la place du jeu dans les apprentissages.



La proposition du Lab School Network et de ScholaVie

ScholaVie est une association loi 1901 spécialisée dans le développement des compétences socio-émotionnelles (CSE), née pour lutter contre l'échec scolaire et œuvrer pour le bien-être des jeunes et de ceux qui les accompagnent.

Le Lab School Network et l’École des hautes études en sciences sociales sont impliquées dans un projet européen Erasmus+ LabSchoolsEurope – Participatory research for democratic education. Nous avons choisi de nous intéresser durant la semaine du bonheur à l’école à quelques pratiques qui permettent d’accompagner le développement des enfants pour les aider à devenir des citoyens responsables, éclairés, autonomes, solidaires et… heureux  !


Bien entendu, un objectif aussi ambitieux s’inscrit nécessairement dans un temps long, mais la semaine du bonheur à l’école peut permettre d’effectuer un pas supplémentaire dans cette direction. Un nombre croissant de recherches montre en effet que, lorsque l'environnement scolaire s’attache à promouvoir, à l’échelle de tout l’établissement et à travers un enseignement explicite, les attitudes et comportement qui sous-tendent la justice sociale et la citoyenneté démocratique, la conscience sociale des élèves, le respect des droits d’autrui, l’engagement, et même les résultats, scolaires progressaient au fil du temps (Kovell et Howe, 2020).


L’école, l’espace de la classe constituent des sociétés en miniature au sein desquelles les enfants découvrent et se familiarisent avec les institutions démocratiques, et où ils développent les compétences sociales, civiques et émotionnelles indispensables pour vivre ensemble : coopérer, s’écouter, débattre, résoudre des conflits, accueillir chacun et chacune dans le respect des différences et des croyances. Depuis le début des années 2000, les liens entre ces compétences sociales, civiques et émotionnelles et le “bonheur” – on parle parfois de bien-être ou de qualité de vie – à l’école ont fait l’objet de nombreux travaux. Les effets d’interventions destinées à favoriser le développement des compétences socio-émotionnelles dans des écoles du monde entier ont été mesurés et les évaluations indiquent que les élèves qui bénéficient de telles interventions présentent des niveaux de bien-être plus élevés que ceux qui n’en bénéficient pas et que le comportement social aussi bien que les résultats scolaires en sont améliorés (Mahoney, Durlak et Weissberg, 2018 ; Oberle et Schonert-Reichl, 2017).


En nous inspirant de certains de ces travaux, issus principalement du courant de la psychologie positive, le Lab School Network et Scholavie proposent une “semaine des petits bonheurs à l’école” avec un rituel court ou une activité par jour, faciles à intégrer au quotidien dans la classe, en élémentaire ou au collège. Chaque activité sera liée à un thème dont les liens avec le bonheur et le bien-être sont scientifiquement validés.

  1. Lundi – les forces ou ressources personnelles

  2. Mardi – la présence attentive

  3. Mercredi – la gratitude

  4. Jeudi – l'altruisme

  5. Vendredi – l’état d'esprit de développement (growth mindset)


Participer à la semaine du bonheur à l'école

Un livret d’activité sera disponible à partir du 15 mars 2022. Si vous souhaitez le recevoir, ou si vous avez des activités à proposer, merci de contacter info@labschool.fr. Mettons en commun nos idées, partageons les initiatives pour transformer collectivement l'école. Un retour sur cette journée sera présenté par le Laboratoire BONHEURS en avril pour mettre en valeur toutes ces belles réalisations !


Le livret est disponible sous l'onglet "Nos ressources", ou directement ci-dessous :




Comments


bottom of page