Rythmes scolaires : que dit la recherche ?


La question des rythmes scolaires, avec l’ampleur qu’ont pris les débats depuis le début des années 2000, puis en 2008 (passage aux 4 jours), 2013 (retour aux 4 jours et demi) et à partir de 2017 (retour aux 4 jours pour plus de 80% des communes) est assez spécifique à la France.

De fait, dans les autres pays européens, elle semble tranchée : les élèves d’élémentaire fréquentent l’école 5 jours par semaine, et même 6 jours dans certains Länder allemands.




Comme le soulignent Antoine Prost, historien de l’éducation, et Claire Leconte, professeure émérite de psychologie, la situation française est doublement particulière, en ce que les élèves y subissent le temps d’enseignement le plus long concentré sur le plus faible nombre de jours d’école.